Nouveau motif de préavis réduit (à un mois) :

 

En cas de violences conjugales